Naturopathie virus grippe ebola

Naturopathie et virus Ebola

La propagation du virus Ebola est un problème pour le monde entier. Le 30 septembre 2014, le CDC1 a signalé la présence d’un patient, atteint par le virus et dans un état critique, dans un hôpital de Dallas, au Texas. C’est le moment ou jamais de renforcer votre système immunitaire, ce qui pourrait vous maintenir en vie et en bonne santé si le virus venait à se propager dans des zones très peuplées. Votre premier moyen de défense, contre Ebola ou n’importe quel autre virus, est votre propre système immunitaire, et la recette ci-dessous contient sept des substances naturelles antibactériennes et antivirales les plus puissantes.

Le vinaigre de cidre de pomme :
Le vinaigre de cidre de pomme contient des taux élévés d’acide acétique et d’acide malique, ainsi que des vitamines, des sels minéraux, et des acides aminés. Parmi les ingrédients actifs du vinaigre de cidre de pomme on trouve la pectine, la vitamine A, la vitamine B6, la vitamine C, la vitamine E, la vitamine B1, la vitamine B3, l’acide pantothénique, la riboflavine et le béta-carotène. Il contient d’autres substances comme le sodium, le phosphore, le potassium, le calcium, le fer et le magnésium. Tous ces composants contribuent à faire du vinaigre de cidre de pomme un tonique antiviral, antibactérien et antifongique très efficace.

L’ail :
L’ail est utilisé depuis des millénaires pour combattre un large éventail de maladies. Il produit de l’allicine, qui est responsable de son odeur et de son efficacité comme agent antibactérien et antiviral. Une étude menée sur 146 adultes a révélé que de fortes doses d’allicine, administrées pendant 12 semaines, réduisaient les risques d’attraper un rhume de 64 %, ainsi que les symptômes de 70 % dans les cas où le rhume était installé.

Le gingembre :
Le gingembre et une racine aromatique très puissante. Son odeur provient des huiles essentielles et des composés phénoliques qu’il contient, tels le gingérol et le shoagol. Le gingérol augmente les mouvements de l’appareil digestif, et il a également des propriétés analgésiques, sédatives, anti-inflammatoires et antibactériennes.
La racine de Raifort :
Des tests en laboratoire ont montré les propriétés antibiotiques du Raifort, qui est actif contre de nombreuses bactéries et peut donc être utile en cas d’infection des sinus, de l’intestin, du foie et de la peau. Sa haute concentration en sulfure contribue à son efficacité antibiotique. C’est également un vermifuge potent, qui tue et expulse les parasites, ainsi qu’un stimulant immunitaire très important qui augmente le nombre de globules blancs. Enfin, c’est un antioxydant puissant, qui aide à lutter contre les effets du stress et de la pollution sur le corps.
L’oignon :
On utilise les oignons depuis des siècles pour réduire les inflammations et soigner les infections. Un composant du nom de quercétine, présent dans l’oignon, est connu pour son rôle dans la prévention du cancer. Les oignons chassent les radicaux libres, et réduisent ainsi les risques d’ulcère gastrique. Les composés phytochimiques de l’oignon améliore l’absorption de la vitamine C par le corps, amenant à une activité plus développé du système immunitaire.

Les piments habaneros :
Les habaneros sont parmi les piments les plus forts de la planète, et c’est pour cette raison qu’ils sont si bons pour la santé. Les hanaberos contiennent un composé appelé capsaïcine, qui stimule la circulation sanguine a travers le corps et aide à combattre les congestions associées aux infections courantes et au rhume. Ils contiennent également des quantités appréciables de vitamine C, encore plus que les citrons !

Le curcuma :
Certains disent que le curcuma est le supplément nutritionnel le plus efficace du monde. Cette racine a été analysée dans tous les sens par la science pour ses incroyables propriétés de guérison. Il contient des composés très puissants, les curcuminoïdes, dont le plus important est la curcumine, dont les effets anti-inflammatoires et antioxydantes sont connues. La curcumine est une substance bio-active qui combat les inflammations au niveau moléculaire, en bloquant l’entrée de certaines molécules qui pourrait affecter les fonctions cellulaires normales.

1Le CDC (Center for Disease Control) est une agence du gouvernement américain située en Géorgie et chargée de la prévention, de l’étude et du contrôle des maladies (centre épidémiologique).

Back to Top