benefices huile essentielle thym pour femmes

L’huile essentielle de thym contre la douleur

Des chercheurs de l’Université des Sciences Médicales d’Iran ont confirmé que le thym était, non seulement, une excellente plante pour soulager la douleur en générale mais aussi et plus particulièrement les douleurs liées aux règles difficile : plus efficace que l’ibuprofène.

Les chercheurs ont mené une étude auprès de 84 étudiantes qui avaient signalé une menstruation difficile. Les jeunes femmes étaient âgées de 18 à 24 ans. Toutes souffraient de la dysménorrhée primaire.

La dysménorrhée primaire est généralement définie avec crampes douloureuses qui peuvent ou non être accompagnées de symptômes tels que maux de dos, nausées, maux de tête et étourdissements. La dysménorrhée secondaire indique généralement une douleur liée à une autre affection sous-jacente.

Le constituant du thym inhibe la COX-2

Dans une étude menée par l’Université Nara au Japon, les chercheurs ont constaté que l’un des constituants de l’huile de thym, le carvacrol, inhibe effectivement l’enzyme cyclo-oxygénase-2 (COX-2) – une partie du processus inflammatoire de l’organisme qui produit la douleur.

Cette stratégie d’inhiber la COX-2, a été utilisé par des médicaments pharmaceutiques, y compris les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens). Pourtant, certains de ces médicaments AINS et inhibiteurs de la COX font apparaître des effets secondaires tels que des problèmes cardiovasculaires et digestives, qui n’apparaissent pas avec l’utilisation du thym.

Traitements médicaments ou plantes naturelles ?

De plus en plus d’intolérance au médicament s’observe. Le corps considèrent les produits chimiques comme des corps étrangers. Les enzymes du foie cibleront et démoliront les produits chimiques et développeront une efficacité croissante, aboutissant à la tolérance croissante du corps.

Les cellules peuvent aussi devenir plus résistantes aux produits chimiques causant une diminution des récepteurs de régulation.

Les plantes médicinales naturelles ne sont généralement pas considérées comme des étrangers, parce qu’elles ont une complexité qui permet des effets thérapeutiques multiples. Par exemple, le thym a été prouvé comme ayant des effets antiseptiques et antioxydants dans le corps, favorables pour notre organisme.

Ces effets sont entraînés par une combinaison des constituants d’origine biologique identifiables plutôt que d’un seul produit chimique actif. Le thym contient plusieurs ingrédients actifs et des tampons. En plus des vitamines et des minéraux, le thym contient du thymol, un composé antiseptique et antibiotique puissant. Le thym contient également du thymonin, de la naringénine, du linalol, du myrcène, du cymène, de la lutéoline et de l’apigénine, tous avec des propriétés thérapeutiques distinctes qui protègent et s’équilibrent ensemble.

Les agents pharmaceutiques contiennent habituellement un agent chimique actif en plus des excipients et des additifs chimiques qui peuvent être toxiques pour l’organisme à des doses plus importantes. Même dans les petites doses, ils sont considérés comme des étrangers. Cela stimule les processus de détoxication de l’organisme, y compris la voie d’enzymes hépatiques du cytochrome P450 qui décompose les produits chimiques n’appartenant pas à l’organisme humain.

Utilisation de l’huile essentielle de thym

Il est toujours bon de rappeler les précautions dans l’utilisation des huiles essentielles : non recommandées aux femmes enceintes et/ou en cours d’allaitement ainsi qu’aux enfants de moins de 7 ans.

  • Ne jamais appliquer une huile essentielle pure sur la peau, mélangez-la toujours avec un corps gras.
  • Ne pas mettre en contact avec les muqueuses
  • Utiliser des huiles de haute qualité et de marque réputée.

Une crème à base d’huile essentielle de thym existe sur le marché issue d’une auto-production, respectant une charte draconienne de qualité. Si vous souhaitez en être informé, n’hésitez pas à me contacter.

 

Sources :

Back to Top